90 ds 21 citroen 1967 (1)

Restauration d'une DS 21 M - Pallas - salon 1967 

La DS ... Je ne referai pas l'historique de la marque, ni des différents modèles au cours de la vingtaine d'années de production, car bien d'autres spécialistes de l'histoire automobile l'ont déjà fait et même très bien fait. Cependant, je me range avec passion à l'avis de nombreux amateurs pour dire que si ce véhicule terrestre a été surnommé l'OVNI, ce n'est pas à cause de son utopique existence, mais tout simplement par son rang technologique et ses performances hors du commun. On peut dire que dans le monde des automobiles anciennes populaires, la DS continue de se faire remarquer. Profitons-en pour saluer le savoir faire de la technologie automobile française.

 

 

 

 

Thumbnail imageThumbnail image

 Tour d'horizon du véhicule choisi :

Il s'agit d'une DS 21 à boîte mécanique, en version Pallas, modèle 1967. Quels sont les avantages de ce modèle :

  • unique année alliant à la fois les ailes équipées des phares ronds et une hydraulique au liquide vert (LHM) et l'élégante planche de bord (seconde génération),
  • confort de la version Pallas,
  • motorisation DX à 5 paliers, puissance supérieure à 100 cv, la plus performante des modèles à phares ronds,
  • boîte de vitesses à 4 rapports, très facilement interchangeable avec une boîte 5.
  • Allure de la première DS révolutionnaire en 1955,
  • côte de popularité très forte, valeur en forte croissance,
  • équipée de la très élégante planche de bord bi-colore avec peinture vermiculée.

Le véhicule initialement est en très mauvais état. Il demande une restauration en profondeur. La plateforme est trop fortement corrodée pour être sauvée. La mécanique est vétuste, le faisceau électrique fantaisiste et dangereux. Tous les élements de carrosserie sont attaquée par la rouille, hormis le capot en aluminium. Globalement le véhicule est une épave.

Démarrage des travaux :

(hélas la première partie du dossier photos n'est pas disponible, voici les quelques rares clichés)

Parties structurelles :

Thumbnail imageThumbnail image

Déshabillage complet du véhicule, tri des pièces et achat d'une autre DS pour prélever la plateforme en excellent état. Dégraissage, décapage et application de couches de protection anti corrosion. Finalisation avec un antigravillonnant noir.

Mécanique :

Thumbnail image

Trains AV et AR, hydraulique, suspension, faisceau électrique sont reconditionnés ou remplacés suivant leur état.

Motorisation :

Thumbnail image

Le moteur de type DX  monté sur le véhicule est trop usager. Un reconditionnement en profondeur est nécesaire. Quitte à refaire un moteur, autant en profiter pour monter le DX2 qui apporte quelques chevaux de plus sans changement de puissance fiscale et de cylindrée (2175 cm3). Il développe donc 106 cv Din au lieu de 100 et offre un couple légèrement supérieur avec 17 m.kg. Deplus, comme le moteur DX2 provient d'une DSuper 5, la boîte 5 rapports est prélevée.

La motorisation entièrement reconditionnée est prête pour un nouveau départ en rodage.

Carrosserie :

Thumbnail image

Tous les élements ont été remplacés car trop atteints par la corrosion. Une fois sablés et présentés sur le véhicule, nous retrouvons la ligne si particulière de la DS avec ses phares ronds.

Thumbnail imageThumbnail image

L'aile AVD est remplacée par une aile de génération suivante prévue pour un montage de la batterie côté conducteur. Cependant nous tenons à respecter le positionnement caractéristiques des modèles 67, avec une batterie à droite.

Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image

Le passage d'aile d'origine est dépointé pour être greffé sur la nouvelle aile. Ainsi l'aile droite retrouve les formes exactes du milésime.

Thumbnail imageThumbnail image Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image

Les cornet de prise d'air sous les ailes AV. Le sablage laisse apparaître le travail de la corrosion.

Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image

Le travail conséquent pour simplement soigner des petits trous dans un angle de porte. Trop souvent ce genre de défaut est masqué par un masticage. Bien évidemment, au bout de quelques mois, la peinture se boursouffle et la gangrène reprend de plus belle. La solution est de découper la zone atteinte jusqu'au métal noble, puisu de décaper de la zone ouverte, la traiter et ensuite greffer une pièce formée en conséquence. Le résultat sera invisible et durable.

Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image Thumbnail image

Il en sera ainsi pour l'ensemble des portes et ailes AV.

Thumbnail image Thumbnail image

Une fois l'important travail de tôlerie-carrosserie, le laquage final dans la teinte d'époque AC 108 (gris Paladium) redonne à la DS sa livrée bourgeoise de la version Pallas.

Sellerie :

Thumbnail imageThumbnail image

La sellerie est de type Pallas. Le cuir malgré sa très belle qualité est devenu dur comme du carton est n'est plus récupérable. 

Thumbnail image Thumbnail image

Inévitablement, il a fallu refaire la sellerie en profondeur. Même les mousses n'ont pu être conservées.  Voici un apreçu d'un des 2 imposants sièges dont la forme est typique à la DS Pallas. Un cuir havane est choisi. Sa teinte chaleureuse contrstera avec le gris paladium de la carrosserie. 

Accastillage :

Thumbnail imageThumbnail image

Les plaques typiques à l'équipement Pallas : encore une fois, patience et huile de coude pour re polir l'inox.

Thumbnail imageThumbnail imageThumbnail image

Un certain nombre de pièces est microbillé, puis amené pour un traitement par bichromatage.

Eclairage :

Thumbnail imageThumbnail image

Les feux arrière bicolore pour ce modèle, avant et après remise en état. Les platines étaient en assez bon état mais totalement oxydées. Les heures de patience permettent de les sauver et de les rendre fonctionnelles.

Thumbnail image

Les phares principaux et additionnels sont irrécupérables. Des belles pièces d'origine sont trouvées et choisie en version Marchal.

Planche de bord :

Thumbnail imageThumbnail image Thumbnail image

Le tableau de bord est spécifique pour la DS 21, avec notamment une graduation de la vitesse à 200 km/h et l'apparition des distances de freinage sur sol sec, au-dessus de la vitesse. La peinture vermiculée s'est écaillée. L'ensemble est déshabillé, microbillé, puis laqué avec une peinture vermiculée noire.

Thumbnail image Thumbnail image

A suivre ...

 

Retour

 

Techni-Tacot

Restauration de voitures anciennes et Boutique en ligne de pièces détachées pour véhicules de collection.
ZAC Val de Durance - 6 Rue du Cabestan - 13860 - Peyrolles en Provence - FRANCE
Téléphone : 04-42-57-79-06