Chargement du dossier en cours

Citroen HY – Food truck- restauration mécanique

Logo citroen ancien

Remise en état importante des éléments mécaniques d’un utilitaire Citroën HY

L’attrait pour les véhicules anciens utilisés pour des applications professionnelles est vraiment d’actualité. A ce sujet, l’équipe du CAMTAR dont je vous recommande la page Facebook, a choisi de créer des produits alimentaires originaux. Vous l’aurez compris, la vente se fera autour d’un ancien utilitaire Citroën. Ancien étant un pléonasme, puisque des neufs, il y a longtemps que Citroën ne produit plus de « H », Type H ou HY.

Mais pour travailler avec un véhicule ancien, il faut pouvoir compter sur sa monture de tout temps. Un état mécanique irréprochable doit être envisagé.

Le véhicule nous est livré de la région parisienne par transporteur pour être réparé selon notre rigueur coutumière.

Notre tour d’horizon du véhicule :

De toutes évidence, un important travail de restauration et d’équipement a été réalisé. Il faut rendre à César ce qui est à César. Le HY est beau dessus, dedans, et dessous. C’est rare, avouons le ! Mais au niveau mécanique, … il semblerait qu’une marge de progression soit tout à fait possible car les « choses » se ne présentent pas très bien. Vous remarquerez les gants que je mets pour parler d’un travail « imparfait ».

  • Le moteur démarre difficilement et ne tourne que sur une partie des cylindres,
  • freinage : déséquilibre important, la direction tire à droite fortement,
  • boite de vitesses capricieuse,
  • échappement avec remontée des gaz brûlés dans l’habitacle, prévoir une bouteille d’oxygène et un masque
  • essuie-glace à revoir,
  • fuite d’huile sur boite et transmission.

Certains disent que tant que ça fuit, c’est qu’il y a encore de l’huile !

Quelques constatations sur les périphériques au moteur :

Dans l’ordre des images :

  • courroie au bord de la rupture,
  • hélice à 6 pales dont une est manquante, ce qui a coûté la vie à la pompe à eau et c’est un moindre mal,
  • silent-bloc moteur à remplacer,
  • poulie de la dynamo endommagée, qui a dû à son tour user prématurément la courroie,

Nous déposons la culasse pour diagnostiquer la cause du manque de compression sur un des cylindres, en espérant que le reste du moteur est sain. Mais, le côté bruyant du bas moteur ne laisse aucune autre possibilité que de procéder à un reconditionnement complet du moteur. Paix à son âme !

Désassemblage du moteur Citroen H72 :

Une huile très noire baigne le moteur. Ce qui est décevant, c’est que le moteur a été refait il y a peu de temps (environ 5000 km). Nous constatons bien le montage de pièces neuves comme chemises/pistons, coussinets bielles et paliers. Mais hélas, reconditionner un moteur ne se limite pas à monter quelques pièces neuves sur un moteur dégraissé sur un coin d’établi. Les moteurs anciens requièrent de par leur âge, leur utilisation longue, une liste importante de travaux d’usinage et de rectification. Sinon, on ne pourra pas obtenir un fonctionnement pérenne, fiable et confortable. Nous allons remédier à chaque problème et appliquer notre savoir-faire, c’est à dire le respect des règles du métier.

Reconstruction du moteur H72 Citroen HY :

Tout d’abord, une phase de nettoyage vapeur, décapage des pièces, puis d’immersion dans un bain d’ultrasons, va avoir raison des impuretés logées dans tous les canaux et interstices.  Rien que cette opération demande 3 journées de travail.

Ensuite nous allons réaliser les travaux d’usinages et de rectification suivants :

  • débouchage canaux de lubrification et rectification vilebrequin,
  • débouchage canaux d’huile sur le bloc,
  • surfaçage du plan de bloc avec ajustage du dépassement des 4 chemises neuves,
  • contrôle arbre à cames et les 3 paliers du bloc,
  • contrôle pompe à huile et surfaçage du carter de pompe,
  • remplacement guides de soupapes sur culasse,
  • rectification sièges et pose soupapes neuves,
  • plan de surface culasse,
  • rectification volant moteur.

Reconstruction du moteur H72 Citroen HY :

C’est là que le Maître arrive.

Un de mes moments préférés. Non, pas celui où on m’appelle maître, car je suis bien trop humble pour cela, mais celui qui consiste à rassembler ce qui est éparse et ainsi faire renaître la mécanique.

Je mets un fond sonore de qualité, tant pis pour NRJ ou SKY … moi, c’est FIP. A l’inverse, travailler avec de la musique qui hurle, des pubs qui vous décérébralisent le citron, le tout une clope au bec, et une canette de bière dans l’autre main, je ne comprends pas comment on peut faire du bon travail. Enfin, je dis ça, je dis rien.

Reprenons, le vrai travail : je commence par contrôler le jeu à la coupe de tous les segments, et à l’ajuster si besoin. Oui Monsieur ! J’ai bien dit TOUS. C’est long, je sais, mais la confiance en son fabricant n’exclut pas le contrôle.

Ensuite, une petite pesée bielles-pistons pour associer chacun avec sa chacune, en obtenant un écart de poids conforme aux prescriptions (2 gr maxi) , c’est toujours mieux.

Une métrologie sur le vilebrequin rectifié et tous les coussinets, ça aussi, c’est bien. Ainsi en cas d’anomalie à la mise en route du moteur, comme un bruit par exemple, tu sauras qui peut être en cause ou non. Savoir c’est rassurant, croyez-moi.

Une fois le vilebrequin monté, je règle le jeu latéral par le côté distribution. Entre 0.05 et 0.10 mm et tout le monde est content !  Quand le Maître est content, les ouvriers sont bien payés.

Reconstruction du moteur H72 Citroen HY :

Une dernière vérification des hauteurs et des largeurs de cames permet de s’assurer qu’il n’y en a pas une d’usée anormalement.

Mise en place et calage de la distribution. Rien de bien compliqué, il suffit d’aligner les repères des 2 pignons après avoir monté une chaîne neuve. Mais l’opération de calage ne s’arrête pas là. En effet, il arrive qu’il y ait une erreur sur le marquage des repères de pignons ou une absence de repère tout simplement. Dans tous les cas, personnellement, je vérifie que la bascule des cames d’un cylindre se fait bien à son PMH ou celui de son jumeau (1 avec 4 , ou 2 avec 3). Ceci n’est valable que pour les moteurs qui ont un diagramme centré. Le HY en fait partie comme la 203, la Frégate, mais pas les PANHARD bi-cylindres, ni les DS21 par exemple.

Pose du carter de distribution, de sa poulie et de la noix avec un arrêt ou du frein filet.

Reconstruction du moteur H72 Citroen HY :

Mise en place des ensembles chemises/pistons avec contrôle du centrage de la bielle sur l’axe de piston.

Une fois les 4 pistons remontés, les chemises sont bloquées par vis et rondelles larges et le moteur est retourné. La pompe à huile est remise en place. Les boulons majeurs une fois serrés, sont marqués à la peinture jaune pour éviter les oublis.

Remarquez les nombreuses astuces que le bon Maître vous confie. Oui, je suis généreux, mais toujours pareil, mon humilité m’impose la discrétion.

Reconstruction du moteur H72 Citroen HY :

Mise en place du volant moteur qui va recevoir un ensemble d’embrayage reconditionné. Entre nous, les mécanismes qui ont 50 ans et plus qui sont « nickels » et que certains remontent les yeux fermés …Chacun son chemin, et les vaches seront bien gardées, mais l’incertitude n’est pas ma tasse de thé.

Chez Techni-Tacot, nous préférons la sécurité avec un ensemble dont nous sommes certains des caractéristiques.

Photo de détail du bloc moteur après surfaçage du plan et les chemises ajustées, avouons que cela fleure bon le beau travail.

Boîte de vitesses – Citroën HY :

« C’est grave Docteur ? »

Le véhicule est en atelier, une petite vidange de la boîte n’est pas du luxe. Une fois le bouchon déposé, l’huile s’écoule dans le bac. Jusqu’à là, ça va ! Mais soudain, c’est drame, que découvrons nous au fond du récipient : des bouts ! Oui Mesdames et Messieurs, il s’agit bien de morceaux d’acier tordus, qui ne présagent pas d’une longue vie à cette pauvre boîte.

Comme celle-ci présente des fuites au niveau des sorties de transmission et que le moteur est déposé, l’extraction est à portée de main. Nous la mettons sur la table de travail pour une autopsie en bonne et due forme. Le silence règne dans l’atelier.

Boîte de vitesses – Citroën HY :

Verdict en images : Un des roulements de l’arbre d’entrée a perdu sa cage d’espacement des billes. La cage a été avalée par la pignonnerie, une des billes est sortie en brisant le rebord du roulement, …  Les bouts d’acier ont été mâchés par la denture, expliquant la forte charge en particules de l’huile. Le pignon d’attaque du couple est marqué mais pas brisé.

Alors, il faut être raisonnable, des couples coniques neufs, il y a longtemps que Citroën n’en fabrique plus.  Il resterait bien une visite à Lourdes, mais à ce niveau, avec tout le respect que j’ai pour les nobles institutions, il semblerait qu’il y ait de l’attente. Le jeu de denture est satisfaisant, et aucune dent n’est ébréchée. Aussi, comme ce camion doit gagner sa croûte, nous avons choisi, en accord avec nos clients, de conserver le couple en l’état. Tout au plus, la boîte ne sera pas totalement silencieuse.

Tous les roulements sont à remplacer et aucune entorse n’est acceptée sur ce genre de point. Compris ? Attention, celui qui remonte des roulements moribonds, je le banni de ce site !

Boîte de vitesses – Citroën HY :

Concernant les tulipes de sortie de boîte, il est inutile de remonter des bagues étanches sur des portées creusées par l’usure. Pio, petit scarabée, si tu remonte un joint à lèvre neuve sur une rainure, la lèvre va se mettre dans la rainure et s’user très rapidement. Cela ne sert à rien !

Nous rectifions la tulipe à la cote inférieure disponible en bague étanche. Le travail est propre et l’étanchéité sera retrouvée.

Toute la triperie mécanique est soigneusement dégraissée et débarrassée des particules.  Il est indispensable de soigner cette étape pour ne pas contaminer l’huile avec de la limaille restante et ainsi réduire la durée de vie des pièces. Quitte à faire le travail, autant le faire bien.

Boîte de vitesses – Citroën HY :

Le remontage demande un bon coup de main pour remettre l’arbre d’attaque avec son train intermédiaire et surtout les fameuses aiguilles de roulement.  C’est toujours un bonheur de se demander si l’une d’elles ne s’est pas fait la belle durant l’insertion. J’adore ce petit moment de doute, qui précède l’essai en rotation.

Amélioration pour boîte de vitesses – Citroën HY :

Puisqu’on parle de boite de vitesses, je vous laisse admirer la transission, totalement involontaire d’ailleurs et loin de tout mercantilisme.

Voici une grande nouvelle chers lecteurs, une amélioration du tonnerre : le grand maître a fait fabriquer des pignons spéciaux pour rallonger de 15 % les rapports de boite des modèles équipés avec le couple 21/26 dents. Le nouveau couple passe à 23/24 dents. Il permet de rouler avec un régime moteur plus bas et ainsi de gagner en confort dans la cabine. Le bon maître ne saurait vous conseiller un meilleur endroit que la boutique Techni-Tacot.  Le Graal de la boite de vitesses se trouve ICI sur  la boutique en ligne.

Transmissions – Citroën HY :

Et si on se moquait un peu ?

Première photo une transmissions (cardan) telle que nous l’avons trouvée sur le véhicule.

Bon, je veux bien que le bricoleur qui a fait ça ait de la famille du côté de Karl Lagerfeld, mais entre nous, il aurait utilisé le slip du grand père en guise de soufflet, ce n’était pas pire !

On déshabille, on dégraisse, on contrôle, on re graisse et on emmaillote dans un vrai soufflet.  Pas compliqué, non ?

Améliorations – Citroën HY :

Tout simple et obligatoire : le coupe batterie.  A notre façon, nous le disposons sous le siège conducteur. De la sorte, en montant dans le véhicule, il suffit de tourner la clé rouge pour relier le circuit à la batterie. En sortant, d’un simple geste on isole la batterie, évitant tout risque d’incendie d’origine électrique. Bonus, on réduit le risque de se faire voler le véhicule en retirant la clé.

La planche de bord est loin de ressembler à celle du Concorde. Il n’y a même pas un témoin de surchauffe. Aussi, l’ajout d’un manomètre de température à lecture directe, astucieusement positionné sur la colonne de direction, permet de garder un œil sur le refroidissement du véhicule.  Pas belle la vie ?

Le véhicule est lourd et difficile à manœuvrer. Rien de tel que d’ajouter une direction assistée électrique. Voici le genre de produit que vous pouvez trouver sur autre Boutique en ligne ICI. Une fois montées, ces directions assistées changent complètement la préhension du véhicule : terminées les rotations du volant laborieuses, la hantise du créneau.

Améliorations (suite) – Citroën HY :

Pneumatiques : les tailles en 400 sont très difficiles à trouver voire impossibles en ce moment.  Heureusement, nous avons la possibilité de fournir des jantes en 16 pouces homologuées. Oui Madame, parfaitement homologuées pour ce véhicule ! Le tout monté avec des pneus « camionnette », donc conformes aux caractéristiques du 17×400. Nous pouvons peindre à la couleur de votre choix les jantes, comme cela a été le cas pour ce joli utilitaire.  On dit merci qui ?  Non, pas Jacquie et Michel, petit canaillou !

Freinage – Citroën HY :

Lors des essais avec le nouveau moteur, une des roues arrière chauffe anormalement. La dépose des tambours montre que toutes les opérations liées à la remise en état du freinage n’ont pas été faites :

  • bague étanche faisant office de couvre graisse en fin de vie,
  • début de suintement sur les cylindres de frein arrière,
  • tambours fortement rainurés (anciennes traces laissées par les rivets),
  • les roulements de moyeux sont d’origine et ont pris du jeu.

Nous ne devons avoir aucune tolérance pour les éléments liés à la sécurité. Nous remplaçons cylindres, bagues étanches, roulements des 4 moyeux (ceux de l’avant ont le même âge que ceux de l’arrière).

Nous en profitons pour dégripper les pivots des mâchoires qui empêchent le retour suffisant et occasionnaient un freinage résiduel. Attention au blocage de roue, cela ne prévient pas et vous laisse en panne au bord de la route, ou au milieu d’un carrefour.

Amis amateurs, la réparation d’un simple système de freinage ne se limite pas à remplacer des cylindres ou des mâchoires, il faut ouvrir ses yeux et penser qu’il s’agit d’un tout, dont les pièces sont souvent encore d’origine.

Essais routiers – Citroën HY :

Etant donné l’utilisation à titre professionnel, Techni-Tacot s’est engagé à traiter en priorité la réparation du véhicule. C’est chose faite et le Citroën a pu retourner en région parisienne pour la reprise de la restauration ambulante à la libération des mesures sanitaires liées à la COVID. Nous adressons à  cette occasion une pensée pleine de respect et de chaleur pour tout le personnel soignant, de la part de toute l’équipe Techni-Tacot.

Comportement routier :

  • Démarrage : c’est devenu une formalité. Un peu de starter à froid, le moteur démarre au quart de tour. Le moteur ronronne sur ces 4 cylindres. Un pur plaisir !
  • prise en main du véhicule complètement changée par la direction assistée. La souplesse se rapproche de celle d’un utilitaire actuel. Le confort des manœuvres est vraiment surprenant.
  • la remise en conformité des tailles de pneumatiques, offre un régime moteur plus bas à vitesses égale. Cela repose les oreilles. Nous conseillons d’ailleurs d’ajouter une insonorisation de capot moteur (existe toute faite) et un revêtement insonorisant sur la plancher pour réduire la résonance.
  • les vitesses passent normalement, pour peu qu’on laisse le temps à la boite de réagir (technologie 1950). On peut entendre un petit sifflement dû aux pignons marqués par leur mauvais traitement précédent, mais nous restons confiants. Longue vie à cette boîte de vitesses.
  • tous les accessoires fonctionnent. La dynamo a été remplacées par un alternateur 12V (en vente ICI). Non, ce n’est pas de la pub, c’est pour aider, je vous l’assure ! De plus, la batterie sera plus vite rechargée et les phares brilleront plus avec la tension de l’ordre de 14 V en régime.
  • le freinage est progressif et équilibré. Bravo 😉

Voilà un Citroën HY de plus de sauvé. Il ne nous reste plus qu’à remercier l’équipe du CAMTAR pour leur confiance et à leur souhaiter la réussite dans leur projet gastronomique.

Vous avez aimé cet article ?

Comme nous, partagez votre passion des voitures anciennes en cliquant sur un des boutons de votre réseau social favori.

Dépannage

Eloigné de l’atelier ?
En panne ou immobilisé ?
Nous pouvons allez chercher votre véhicule sur un plateau-remorque.