Chargement du dossier en cours

Restauration Fiat 1500 cabriolet

logo fiat ancien

Le Fiat 1500 cabriolet sobre & élégant

Sorti d’un sommeil de 40 ans, ce cabriolet italien, attend son sauvetage pour retrouver sa fougue

Restauration Fiat 1500 cabriolet

Le véhicule à sa sortie de grange : le moteur n’est pas bloqué, mais toute la mécanique doit être reconditionnée et la carrossserie sablée pour être reconstruite au niveau des soubassements.

Un coup de lavage haute pression, des autocollants défraichis enlevés, la voiture laisse présager de sa nouvelle jeunesse.

Lancement des travaux – Déshabillage de la Fiat 1500 cabriolet

Dépose des ouvrants.

Dépose moteur – boîte de vitesses. En détail l’état du circuit de refroidissement, bouché à 40 %. Ceci confirme que même si le moteur n’est pas bloqué, le remettre en route est dangereux. En cas de redémarrage en l’état, rapidement la température serait montée anormalement, risquant d’entraîner une rupture du joint de culasse, un voile sur le plan de culasse, voire un serrage moteur.

Soubassements : des réparations de fortune apparaissent. Plâtre (?) et tasseaux de bois faisaient parties des habitudes d’un bricoleur peu regardant 😉 De toutes évidences, le sablage-décapage du véhicule est incontournable.

Le tunnel de boîte révèle une découpe surprenante au niveau sur la partie AV.  Peut être un accès peu élégant pour éviter une dépose de la boîte ? Nous reboucherons en greffant une pièce de métal et redonnerons la forme régulière au tunnel.

La barre de direction est tordue, suite à un accident en partie AV.

La confirmation que la voiture a bien subit un choc frontal de moyenne importance. La réparation de posera pas de problème lors de l’opération de tôlerie.

Dépôt des trains et du berceau AV. Nous déshabillons la planche de bord et sa colonne de direction.

Prête, pour le décapage et la reconstruction des parties malades. La belle aventure commence !

Reconstruction de la carrosserie :

Voici quelques photos montrant la reconstruction des longerons, éléments indispensables de la structure. Comme ces pièces ne sont pas commercialisées, nous devons reconstruire les différents éléments qui constituent ces poutres de renforts. Les nombreuses étapes qui ont consisté à remplacer, greffer les éléments de carrosserie atteints de corrosion perforante ne sont pas affichés pour alléger le dossier. Au total la phase reconstruction s’est étalée sur 8 mois.

Reconstruction tôlerie terminée :

La carrosserie est assemblée, les éléments amovibles sont alignés et les jeux réglés. Avant d’aller en carrosserie peinture, nous profitons du montage sur tourne broche pour réaliser le jointoiement des éléments, appliquer les couches d’anticorrosion et laquer à la teinte finale les soubassements.

Reconstruction structure terminée – Travaux tôlerie ouvrants et finitions :

Place aux éléments amovibles pour une reconstruction ainsi que la réalisation de greffes de plus petites dimensions.

Carrosserie finitions avant laquage :

Carrosserie finitions et laquage du cabriolet Fiat 1500 :

Les jointoiements sont réalisés par pulvérisation dans toutes les liaisons de tôles. L’apprêt de finition reçoit un voile de noir. Il servira de témoin de ponçage avant les couches de laques. La teinte est un jaune Fiat.  La voiture est sauvée, nous allons pouvoir préparer le remontage.

Rénovation des périphériques au moteur : collecteur

Pendant que les travaux avancent sur la carrosserie, nous commençons la restauration des pièces mécaniques. Voici quelques interventions sur des pièces simples mais souvent traités à la va-vite lors de nombreuses remises en état.

Le collecteur d’échappement est complet, mais au démontage un des goujons est cassé depuis longtemps car la cassure est rouillé comme le reste de la pièce (2nde photo, en bas à gauche). Le goujon brisé est extrait et un nouveau replacé. L’état de surface est irrégulier. Si nous remontons un joint, la fuite est garantie à court terme. Aussi, nous rectifions les portées. Ensuite décapage et mise en peinture type Restom.

Rénovation des périphériques au moteur : la dynamo

Le thème est très souvent abordé sur nos dossiers mais un rappel est toujours bon. Nous commençons par désassembler complètement la dynamo. L’induit est en état correct mais oxydé. S’il avait été rainuré, nous aurions dû le rectifier sur un tour. Les balais et le roulement sont remplacés. Le palier ar est contrôlé et remplacé en cas d’usure. L’induit passe sur le grognard pour détecter une éventuelle anomalie électrique. Quelques réfections électriques au niveau des connexions, une mise en peinture et la machine électrique est prête

Rénovation des périphériques au moteur : le démarreur

Comme pour la dynamo nous commençons par désassembler complètement la pièce. L’induit est en état correct mais oxydé par l’immobilisation. S’il avait été rainuré, nous aurions dû le rectifier sur un tour. Les balais sont remplacés. Les palier AV et AR sont contrôlés et remplacés si besoin. L’induit passe sur le grognard débusquer une anomalie anomalie électrique. Quelques réfections électriques au niveau des connexions, une mise en peinture et la machine électrique est prête

Reconstruction moteur Fiat 1500 cabriolet :

Le moteur est bloqué mais on pouvait s’y attendre compte tenu d’une immobilisation d’environ 40 ans. La dépose de la culasse confirme l’origine du blocage avec la corrosion dans les cylindres. A ce stade il n’y a pas d’autres solutions que de réaléser en cote supérieure et de monter un jeu de pistons neufs. De cette nécessité en découle obligatoirement de refaire l’embiellage, la culasse et tous les périphériques. C’est donc un reconditionnement complet que nous allons procéder.

Reconstruction moteur Fiat 1500 cabriolet :

Après les longues et repoussantes étapes de décrassage, débouchage, dégraissage et décapage du bloc principal et de ses pièces maitresses, nous obtenons une pièce massive en fonte d’acier brute. Les usinages ont lieu et nous en profitons pour surfacer le plan de joint supérieur, ce qui nous garantira d’une étanchéité au niveau du joint de culasse. Plus les moteurs sont âgés et plus nous devons réaliser des interventions de rectification et usinage divers.

Le bloc reçoit un vilebrequin rectifié en cote .010, ligne d’arbre et manetons.

Provisoirement nous montons la chaîne de distribution d’origine en attendant une neuve. Cela permet d’observer la flèche due à l’usure excessive. Un scotch rouge nous rappelle qu’il faut effectuer une opération AVANT de refermer le carter.

Reconstruction moteur Fiat 1500 cabriolet :

Les ensembles bielles pistons sont pesés pour un appariement inférieur à 1 gr sans besoin d’ajustement. C’est rare.

Nous rectifions les poussoirs pour un contact plan avec les cames de l’arbre. Les tiges de culbuteurs sont contrôlées dans leur rectitude. La culasse reçoit nouveaux guides et soupapes neuves. Toutes les pastilles de dessablage sont remplacées. Le moteur peut être refermé. Par précaution, nous déposons un peu de Loctite 518 autour du canal de graissage qui traverse le joint de culasse.

Reconstruction moteur Fiat 1500 cabriolet :

La culasse reçoit des joints de queue de soupape neufs qui se montent avant la pose des ressorts-coupelles-clavettes.

La culbuterie est classique et bien conçue pour un moteur utilisé sur de nombreuses Fiat. Avant montage du volant moteur (qui a été rectifié), nous déposons le roulement centreur d’embrayage. Puis nous remontons mécanisme + disque reconditionnés ou neufs, butée comprise. Sauf pour les adeptes de la roulette russe, qui se contenteront d’un bref lavage à l’essence. Je dis ça, je dis rien !

La nouvelle chaîne de distribution vient d’arriver. Sa mise en place légèrement tendue permet d’obtenir une synchronisation parfaite entre les AC et vilebrequin. Ce n’était plus possible avec la chaîne usée qui laissait un doute à un demi maillon près. C’est cette précision de calage qui s’ajoutera à notre soucis de la mécanique soignée et offrira un moteur agréable à conduire.

Avant de remonter  la poulie, nous frettons la portée de la poulie marquée par l’ancien joint spi. Sinon, même avec un joint neuf, il y aura une fuite à ce niveau.

Reconstruction moteur Fiat 1500 cabriolet :

L’épurateur centrifuge que l’on retrouve sur les Fiat 500 et les Simca Aronde P60 etc. est complété par un filtre à cartouche. Nous remontons avec soin l’ordre des pièces et serrons l’écrou à 14 m.kg, clé dynamométrique oblige.

Les collecteurs d’admission et d’échappement sont dissociés , ce qui concoure à une meilleure exploitation des gaz d’admission et donc d’un meilleur rendement.

L’ensemble terminé est d’un bel aspect. Voic quelques clichés du moteur avant repose dans le véhicule.

Vous avez aimé cet article ?

Comme nous, partagez votre passion des voitures anciennes en cliquant sur un des boutons de votre réseau social favori.

Dépannage

Eloigné de l’atelier ?
En panne ou immobilisé ?
Nous pouvons allez chercher votre véhicule sur un plateau-remorque.