Chargement du dossier en cours

Restauration Golf 1 Cabriolet

logo vw

Restauration de l’une des voitures emblématiques des années 80′ : Golf cabriolet VW.  La version chic des populaires Allemandes.

Le véhicule qui entre en atelier est globalement sain, mais a d’une part le poids de son âge, et surtout des travaux entrepris avec un manque de rigueur et de logique. Techni-Tacot a à charge de reprendre l’ensemble et d’obtenir un véhicule rutilant et parfaitement fiabilisé.

golf 1 vw cabriolet

Techni-Tacot doit réaliser les opérations suivantes de restauration :

  • reconditionnement du freinage complet, avec remplacement du DOT par un liquide silicone,
  • dépose du groupe propulseur et réalisation de travaux d’esthétique sur le compartiment,
  • reconditionnement moteur, organes périphériques et boîte de vitesses,
  • remise en fonctionnement des différents accessoires en panne,
  • remise en état en profondeur des trains roulants,
  • ajout d’accessoires pour l’amélioration du confort.
golf vw cabriolet restauration

Freinage de la Golf 1 cabriolet :

Le véhicule a 40 ans. Bien que construit « solide », il arrive un moment ou il faut revoir les « choses » en profondeur pour retrouve fiabilité, confort et sécurité. En ce qui concerne le freinage, nous déposons l’ensemble des pièces hydrauliques, frictions, tambours et disques pour un remplacement à neuf.

Freinage de la Golf 1 cabriolet :

Parce qu’il s’agit d’un point de sécurité, le système de freinage est remplacé en globalité. Les pièces à conserver sont microbillées et laquées ou protégées de la corrosion. Les pièces sont relativement faciles à trouver, y compris l’assistance au freinage. Les tambours sont remplacés par des neufs. Le liquide silicone remplacera avantageusement  le DOT 4 pour un véhicule de collection.

Motorisation Golf 1 cabriolet :

Il s’agit du 1800 cm3 , dont la réputation n’est plus à faire. Solide et offrant environ 90 cv, le véhicule est agréable à conduire. Les premières photos montrent un compartiment vétuste et le moteur accuse son âge. Nous déposons le groupe propulseur pour un reconditionnement en profondeur.

Motorisation Golf 1 cabriolet : désassemblage

Le moteur était encore fonctionnel mais âgé. Nous désassemblons l’ensemble pour constater que les cylindres sont usés. Certes ils auraient pu fonctionner encore, mais c’est au détriment des performances du moteur, et de sa longévité. La courroie a dépassé la date de remplacement et l’embrayage bien usé. Le vilebrequin est en bel état, montrant que ce moteur n’a pas dû être mal mené et c’est un excellent point. Nous reconditionnons l’ensemble.

Motorisation Golf 1 cabriolet : nettoyage décapage :

Le reconditionnement passe par une phase essentielle : celle qui consiste à débarrasser les pièces des dépôts, oxydation et boues graisseuses. Cette étape représente pour un moteur automobile complet environ 3 journées de travail.  Nous utilisons en fonction des pièces, fontaine de nettoyage, nettoyage haute pression à la vapeur et les ultra sons. Seules les pièces externes au moteur peuvent (dans certains cas) être micro-billées. C’est à ce prix que nous obtenons la qualité de nos remises en état.

Reconstruction du moteur 1800 Golf 1 cabriolet :

Une fois toutes les étapes fastidieuses de décrassage, dégraissage brossage et une fois les usinages réalisés, nous pouvons passer au plaisir du remontage. Le bloc a été réaléser en 1ère cote. Le vilebrequin restera en cote standard car les portées sont en excellent état. Un contrôle par magnétoscopie et un polissage sont réalisés. Paliers et coussinets remplacés, nous contrôlons le jeu latéral de la ligne d’arbre. Un jeu de pistons neufs est fourni et nous ajustons le jeu à la coupe de chaque segment et c’est une précaution importante à suivre, je peux vous le garantir.

La pompe à huile est remontée avec les plaques anti déjaugeage en matière synthétique. Malgré le joint de carter évolué (avec lèvres) nous le remontons additionné d’une fine couche de pâte à joint. Ceci nous garantit une étanchéité parfaite. Il est tellement désagréable de constater son travail soigné, « dégueulassé » par un joint fuyard …

Reconstruction du moteur 1800 Golf 1 cabriolet :

La conception germanique du moteur (années 80) montre un savoir-faire et une praticité remarquable. C’était encore les bonnes années où on pouvait y mettre les mains ! Cependant, il faudra se munir de quelques outils et clés spécifiques VW.

La culasse reçoit des guides, un jeu de poussoirs hydrauliques, une rectification des sièges et soupapes et un surfaçage du plan de joint. L’arbre à cames sans reproche est conservé.

Le calage de la distribution, moteur sur établi, rappellera à bon nombre d’anciens CAP automobile, leur période d’exam, tant le moteur peut faire école.

Reconstruction du moteur 1800 Golf 1 cabriolet :

Moteur terminé.

Système de freinage Golf 1 cabriolet 1800 :

Le freinage fait partie des organes de sécurité. Pas de dérogation possible, l’ensemble est remplacé ou reconditionné à neuf.

Même si la voiture freinait de façon satisfaisante, l’expérience nous a montré qu’après une remise en route, toute une foultitude de pannes surviennent. Soit par usure, soit par l’âge des matières qui perdent leur fiabilité. Donc « chat échaudé craint l’eau froide », nous remplaçons.

Echappement – Golf 1 cabriolet 1800 :

La rouille apparait, les perforations ne sont pas loin.

Comme pour le reste, nous remplaçons.

Après réception des pièces d’un « grand spécialiste VW », j’aime bien le terme de « grand » qui ne semble pas rimer toujours avec qualité, nous avons le « grand  » plaisir de devoir recouper les différentes liaisons pour permettre le montage sur la voiture. Non pas que la voiture ait été bricolée, mais simplement parce que l’approximation  règne en maître de plus en plus souvent sur les produits de re fabrication.

Alors nous nous réunissons autour du grand TIG et du grand MIG et ressoudons les pièces qui reprendront le bon chemin !

Trains roulants – Golf 1 cabriolet 1800 :

Comme pour le reste : ça fonctionne, mais les jeux vont apparaître, les caoutchoucs sont lâchés, les amortisseurs ont perdu une partie de leur capacité …. Nous remplaçons et nous réparons.

Trains roulants – Golf 1 cabriolet 1800 :

Toutes les pièces conservées seront décapées, contrôlées et ensuite laquées.

En image, c’est plus parlant.

Circuit électrique – Golf 1 cabriolet 1800 :

Ahhhh … voilà une étape qui nous a bien occupés !

Je me suis laissé dire que le faisceau avait été remplacé suite à une fausse manipulation. Une histoire de « plus » qui aurait rejoint une « masse » mais de façon impromptue. Le pro « remplaceur de faisceau » aurait tout remonté mais quelques babioles restaient à faire.  Une pacotille, au bas mot, une heure de boulot, tout au plus, deux !

En guise de deux heures, ce sera quelques journées de casse-tête pour trouver les causes, bien cachées.  Mais l’électricité chez Techni-Tacot, a perdu son aspect mystique depuis bien longtemps. Armés d’un multimètre, d’un schéma et d’une cervelle en état de fonctionnement, la quête a donné ses fruits.  Brefs, après un Neimann hors service, une nappe de tableau de bord fausse (vendu par le « grand » fournisseur) des fils arrachés, … Tout refonctionne parfaitement.

Circuit électrique – Golf 1 cabriolet 1800 :

Cette étape se déroulera autour du Saint Schéma.

Pour augmenter le confort de cette jolie Golf, notre client a souhaité que nous installions un système de sièges chauffants pour l’avant, des manomètres supplémentaires sur la console, et les vitres électriques.  La Dame décapotable s’embourgeoise !

Techni-Tacot toujours friand d’apporter des solutions techniques, installe ces améliorations, en prenant bien soin d’équiper les nouveaux circuits, d’une protection par fusibles.

Sellerie – Golf 1 cabriolet 1800 :

Pour continuer avec les déconvenues qu’à subit notre client, la sellerie avait été refaite récemment, mais comportait un petit défaut visuel : les teintes des peaux étaient différentes entre sièges et panneau de porte. Le genre de petit détail qui vaut souvent l’exclamation suivante  : « Dis donc ta sellerie, ce sera bien quand elle sera finie ! « 

Aussi pour retrouver la même teinte, chaque membre de notre équipe est parti en vacances dans nos belles campagnes pour retrouver les vaches de la même couleur. Bredouilles, que nous sommes revenus ! Mais nous avons rencontré des fermiers sympathiques.

Plus sérieusement, nous avons confectionné une sellerie complète avec du vrai cuir identique pour toutes les pièces.

Restauration achevée – Golf 1 cabriolet 1800 :

Un aperçu du véhicule sous le capot, dessous, dehors, dedans.

Essais – Golf 1 cabriolet 1800 :

Prise en main, pré rodage et conclusions :

En tout premier lieu, il est important de rappeler que la Golf fait partie de la catégorie « Youngtimer ». Ce qui va sans dire que la technologie rencontrée est nettement plus avancée que ce que peut l’être celle d’une Simca Chambord, ou d’une Citroën Traction. La Golf 1, issue du savoir-faire germanique, offre à la fois un côté rigoriste et une fiabilité importante. Dès les premiers km, le conducteur ressent la robustesse de l’ensemble, la précision et le souci d’avoir construit pour durer. On peut d’ailleurs sans vouloir s’attirer les foudres du ciel, se souvenir que nos grandes marques françaises, faisaient certes des véhicules confortables (dans leur onctuosité) avec des bonnes motorisations, mais se voyaient reprocher la quincaillerie de l’équipement intérieur et bien d’autres accessoires discutables. Qui de nous n’est jamais resté avec une poignée de porte intérieur ou une manette de cligno dans les mains, sur une R, ou une P ?

A cette époque là, chez VW, il fallait vraiment avoir la poigne de Schwartzeneger pour détruire un accoudoir car même le soleil n’y arrivait pas.  Bref … Je dis ça , je dis rien (avec humour). Ah, si je me rappelle d’un pare soleil de Golf qui avait cassé d’un coup sec. Bon, j’avoue on était deux dans la voiture et la demoiselle avait un peu trop gigoté.   Nostalgie quand tu nous tiens 😉

Essais – Golf 1 cabriolet 1800 :

Revenons au volant de la Golf de notre client. Moteur : rien à dire pour un 1800 carburateur, il dynamise suffisamment ce petit cabriolet.  La direction est précise, la trajectoire sans surprise, ça freine proprement sans piquer du nez et lever des fesses. Hein ? Non, je n’ai pas dit que les Renault 14, 9, 11 ,21 le faisaient. En fait si ! Elles plongeait mais c’était pour mieux se glisser discrètement sous le véhicule de devant. Croyez moi, c’est étudié pour !

Je m’égare, pardonnez-moi de mettre autant de cœur dans ma passion.

La Golf : équipement planche de bord agréable. Vitres électriques et sièges chauffants, c’est classe, et la capote bordeaux, comme sur les belles Audi !

On pourrait écrire des pages, mais si je résume : rouler avec un  Golf cab série 1, même avec son âge, respect !

Vous avez aimé cet article ?

Comme nous, partagez votre passion des voitures anciennes en cliquant sur un des boutons de votre réseau social favori.

Dépannage

Eloigné de l’atelier ?
En panne ou immobilisé ?
Nous pouvons allez chercher votre véhicule sur un plateau-remorque.